Cette situation nous est arrivée à tous un jour, pour soi-même ou pour un proche. Dans ce cas, le désarroi peut être total. Pourquoi moi ? Pourquoi n’a-t-on pas pu me diagnostiquer plus tôt ? Est-ce vraiment le traitement le plus adapté ? J’ai lu sur internet que… Des situations et questionnements que le personnel de soins est quotidiennement appelé à gérer. Les directions hospitalières et les autorités sont conscientes de ce paradigme, voyant l’émergence des technologies dans un système financièrement au bord du gouffre. Soyons clairs, dans notre futur où les soins de santé seront en complète mutation, la technologie jouera un rôle crucial et inévitable. Mais, ne l’oublions pas, la formation et la responsabilisation seront essentielles.

Made in Belgium

La Belgique regorge de pépites technologiques et nous pouvons être fiers. Nos porte-drapeaux sont présents partout dans le monde avec des produits « Made in Belgium », pensés, développés et produits entièrement ici. Citons par exemple le radio-pharma ou la protonthérapie, l’immobilisation de patients en radio-oncologie, les machines pour le traitement écologique de déchets médicaux, la mobilité et les chaises roulantes high-tech, les implants par impression 3D... Au niveau de l’e-santé, nous ne sommes certainement pas en reste. La Belgique a toujours été en avance dans l’informatisation de son propre secteur de soins de santé. L’innovation numérique a percé nos frontières : par exemple, la gestion complète de la stérilisation (toujours un challenge dans un hôpital) par l’IT, une plate-forme unique et intégrée pour le télémonitoring des maladies chroniques, ou encore le partage d’imagerie médicale simple et peu onéreuse grâce à l’open source.

Health tech

Ce tissu industriel dans les technologies de santé (« le health tech ») a compris les défis sociétaux qui nous font face, et embrasse le secteur des soins avec la conviction que les soins et la technologie combinés apportent une vie en meilleure santé.