La vie d’un déficient visuel n’est pas un long fleuve tranquille. « Je ne peux pas lire en noir et blanc, je ne sais pas quand le bus arrive… », commence notre témoin. « Mais, avec mon iPhone, c’est possible : il me signale quand mon bus arrive. » Il compense son absence de vue par l’ouïe et le toucher. « Ces deux sens m’aident à m’orienter. » Il est autonome. « Je vis seul en appartement, j’ai un travail, je prends les transports en commun, j’ai une famille, des amis. » 

Nouvelles technologies accessibles

Les adaptations des nouvelles technologies aux personnes déficientes visuelles sont de plus en plus nombreuses. « Ma montre Apple Watch m’indique quand je vais devoir tourner. Elle vibre différemment sur mon poignet selon que je doive tourner à gauche ou à droite. » L’iPhone a révolutionné le quotidien de ces personnes. « La fonction "Voice Over" lit tout ce qui s’affiche sur l’écran de l’iPhone. De cette façon, comme n’importe quelle personne voyante, j’ai accès aux réseaux sociaux, je peux écrire un mail. » Une autre application permet aux malvoyants de reconnaître un objet. « Je ne vois pas suffisamment pour différencier une brique de jus d’orange d’une autre de lait. Je prends une photo avec mon iPhone et, quelques secondes plus tard, il me dit ce que c’est. C’est magnifique ! ».

Les nouvelles technologies facilitent grandement la vie des malvoyants. C’est notamment le cas des barrettes braille. « Ce dispositif retransmet en braille les informations présentes sur l’écran de l’ordinateur ou de l’iPhone. La barrette braille permet de vérifier l’orthographe. Avec ma montre Apple Watch, je peux piloter ma télé. Si je perds mon iPhone chez moi, je peux le faire sonner grâce à cette montre et le retrouver. » Si de plus en plus de personnes déficientes visuelles ont accès à ces innovations, encore faut-il savoir les utiliser de manière efficace. Des jeunes le souhaitent, mais aussi des adultes actifs qui ont perdu la vue tardivement et veulent continuer à avoir accès aux informations. C’est là que des formations aux nouvelles technologies peuvent s’avérer très utiles.