Gilbert Goossens
Malentendant

Quand avez-vous commencé à vous rendre compte que vous aviez des problèmes d’audition ?
« C’est difficile de cerner exactement à quel moment ces problèmes ont commencé, mais je me souviens d’un repas au restaurant, au début de la cinquantaine, où je me suis rendu compte que j’avais du mal à comprendre mes interlocuteurs. Le phénomène s’est reproduit par la suite et est devenu de plus en plus fréquent. Au début, on essaie de s’habituer à ces inconvénients, mais plus le temps passe, plus la sensation d’inconfort augmente. »

Comment vos proches ont-ils réagi face à vos problèmes auditifs ?
« Ils en ont tenu compte du mieux qu’ils pouvaient, mais ce n’était pas toujours très facile pour eux ni pour moi. La vie sociale change énormément, du fait qu’on n’entend plus correctement les autres : une fête de famille, une sortie entre amis..., tous ces événements joyeux étaient devenus sources de désagrément pour moi. Avec comme conséquence qu’on finit petit à petit par se replier de plus en plus sur soi-même. À la fin, je ne sortais plus beaucoup de chez moi. »

C’est alors que vous avez pris la décision d’opter pour un appareil auditif.
« Effectivement, j’ai consulté un spécialiste qui a constaté que mes problèmes auditifs étaient très sérieux. Il m’a donc tout naturellement conseillé de placer un appareil. J’ai donc franchi le pas en 2007, alors que j’avais 58 ans. »

Votre confort de vie s’en est donc trouvé grandement amélioré.
« Incontestablement ! Il faut toutefois être clair : cet appareil ne permet pas de restituer l’audition à 100 %, certaines tonalités restant en effet difficiles à percevoir. Mais la plus grande partie des problèmes ont été résolus. Et mon appareil présente de nombreux côtés pratiques : il est par exemple possible de le coupler à mon smartphone afin de bénéficier d’un réel confort pendant mes conversations téléphoniques. Je tiens à souligner également le bon suivi mis en place par la firme qui développe mon appareil : des contrôles réguliers sont planifiés en collaboration avec un spécialiste, ce qui permet d’effectuer des adaptations si nécessaires. »

Quel conseil donneriez-vous aux gens atteints de problèmes d’audition ?
« Au vu de l’amélioration impressionnante qui a découlé de la pose d’un appareil, je ne peux que leur recommander de consulter un spécialiste sans perdre de temps. J’ai d’ailleurs personnellement conseillé à plusieurs reprises à des connaissances d’accomplir cette démarche et elles en sont ravies ! »