Il y a alors beaucoup de chances que vous ayez subi un dommage auditif. Même si le dommage n'est pas immédiatement perceptible, ses conséquences, elles, sont bien irréversibles. Comment pouvez-vous protéger vos oreilles contre ces lésions ?

 

La protection des oreilles contre le bruit extrême commence déjà par le port de bouchons d'oreilles. Bien que ces derniers atténuent l'intensité sonore, la qualité du son reste optimale. Bouchons d'oreilles à usage unique ou bouchons d'oreilles sur mesure ? Tous deux peuvent considérablement soulager vos oreilles, bien que les bouchons d'oreilles réalisés sur mesure représentent toujours le meilleur choix.

 

L'exposition prolongée au bruit fait souffrir pas mal les oreilles. Les cils vibratiles de la cochlée sont alors rabattus et ne peuvent se redresser que moyennant le repos et le silence. Pour ne pas endommager vos oreilles, il faut mieux éviter de rester trop près de haut-parleurs ou s'écarter un peu de la musique. La règle du quadruplement vous apprend combien de repos vous devez accorder à vos oreilles. Vous avez été exposé pendant quatre heures à une intensité sonore élevée à un festival ? Alors vous devez rester pendant 16 heures dans une oasis de repos. Vous ne pouvez pas vous passer de musique ? Baissez alors un peu le volume sonore.

 

Les femmes enceintes doivent faire particulièrement attention. Étant donné que le liquide amniotique et la paroi abdominale n'amortissent les sons que de 5 décibels, les bruits peuvent être nocifs aussi bien pour la mère que pour le bébé à naître.

 

En outre, les enfants doivent faire l'objet d'une protection supplémentaire, car leur ouïe est plus sensible et aussi meilleure que celle des adultes. Protégez leurs oreilles avec un casque ou ajustez le volume sonore.  

 

Vous aimeriez connaître votre capacité auditive actuelle ? Faites le test auditif en ligne ici !