Dre Salima Bouziane, radiologue-sénologue

En quoi consiste la tomosynthèse ?

Salima Bouziane - Elle permet d’obtenir, sous différents angles, des images en 3D d’un sein comprimé. Le sein est immobilisé comme pour une mammographie classique avec, en plus, des détecteurs situés sous le sein pour permettre de donner les images en 3D. Cette dernière « désuperpose » les tissus, comme peut le faire un scanner, et permet ainsi de détecter beaucoup mieux les tissus pathologiques.

Pourquoi ?

S. B. - En imagerie classique 2D, les lobes du sein aussi bien que ses anomalies apparaissent en blanc à l’image, alors qu’avec la tomosynthèse, il y a un contraste faisant apparaître les lésions pathologiques. On voit ainsi mieux apparaître les petits cancers qu’avec la 2D. Selon plusieurs études internationales, grâce à la 3D, la détection des cancers invasifs du sein augmente de 40 % et celle des cancers les moins agressifs de 20 à 25 %.

On a donc un nouvel espoir ?

S. B.- Plus un cancer est détecté tôt, plus il est petit, plus les chances de guérison sont importantes. La tomographie permet de déceler un cancer du sein à un stade encore précoce, lorsque les métastases ne sont pas encore présentes. La tomographie permet de détecter des lésions d’à peine 2 ou 3 millimètres, ce qui n’est pas le cas avec la 2D.